en tête GB

F
GB
NL
D

NATURISME & terroirs
dans la littérature.

Dans deux ouvrages intitulés

"Bienfaisante nature"
"Géographie de la nudité"
publié par le CETSAH * dans la collection COMMUNICATIONS aux éditions du Seuil,

publié dans la collection
d'autre part aux éditions Bréal

Francine Barthe-Deloisy, dédie un chapitre au naturisme intitulé :
"Le naturisme :
des cures atmosphériques ...
au tourisme durable"

"Le naturisme :

le choix de l'authenticité


L'auteur consacre une page à NATURISME & terroirs

Le label NATURISME & terroirs naît en 1998. Homologué par la FFN, il s'est constitué autour d'une association de type loi 1901. Il regroupe neuf centres qui ont choisi un mode de gestion alternatif.
L'objectif de départ est simple: trouver une stratégie efficace à l'encontre des grands centres de bord de mer qui drainent une clientèle pratiquant un naturisme de masse. L'initiative émane de trois petits centres ruraux (ils sont neuf à partir de 1999) . Les responsables se connaissent, s'apprécient, tous sont des naturistes convaincus, ils ont choisi dans les années 70-80 le naturisme comme genre de vie. À ce titre, ils peuvent être assimilés à des néo-ruraux en rupture avec le monde urbain. Les statuts de l'association définissent les principes fondateurs du nouveau label : NATURISME & terroirs s'adresse aux naturistes attachés aux valeurs d'origine du mouvement (le principe fondamental de la nudité est réaffirmé). Le centre doit exister depuis au moins cinq ans pour recevoir l'agrément, sa taille ne peut pas excéder cent cinquante places, il est géré par une famille naturiste qui accueille d'autres naturistes, pour faire vivre un naturisme authentique en symbiose avec l'environnement local.
Le terroir est un assemblage de gastronomie, paysages, folklore et coutumes locales, parlers et patois.
À l'inverse des grands centres, l'intention des promoteurs du label est de faire sortir les naturistes de leur camping : " Nous ne sommes pas des usines à bronzer. " Invitations à découvrir paysages, culture et cuisine locales en organisant des repas, des randonnées, des manifestations folkloriques. Ainsi, le centre du Haut Chandelalar, dans l'arrière-pays de Grasse, organise toutes les semaines la cuisson du pain dans un four du XII' siècle restauré par le propriétaire, des guides accompagnent les touristes dans des balades où ils peuvent découvrir la faune et la flore locales. Le centre de Laulurie en Périgord propose à ses convives des repas gastronomiques et des danses folkloriques, il fait la promotion des mille cinq cents sites à visiter du Périgord. Des randonnées pédestres sont organisées au mas de la Balma ( dans le Vallespir, Pyrénées catalanes) .
Proches de l'éco-tourisme et du tourisme culturel, les centres NATURISME & terroirs comptent sur le bouche à oreille pour réussir, mais souhaitent conserver une taille humaine. Le président de l'association dresse d'ores et déjà un constat positif : plus de 60 % de la clientèle revient chaque année. Il pourrait ouvrir son centre à une clientèle ordinaire, ce qui augmenterait le chiffre d'affaires. Il s'y refuse car il a choisi un genre de vie conforme à ses idéaux.
NATURISME
& terroirs
participe à la promotion du naturisme en milieu rural. Tous les centres sont en effet parfaitement bien intégrés à la vie locale et acceptés par le voisinage. L'arrivée en période estivale de familles peu bruyantes, consommatrices auprès des commerces villageois, a largement contribué à cette reconnaissance.

Francine Barthe-Deloisy


Centre d'Etudes Transdisciplinaires Sociologie. Anthropologie. Histoire
équipe de recherches associée au CNRS
22 rue d'Athènes - 75009 - PARIS

 
pied de page